Grossesse et post-partum : l’impact sur la santé des cheveux - photo 1
Grossesse et post-partum : l’impact sur la santé des cheveux
Ecrit le 30-09-2021

Durant la grossesse, les cheveux sont boostés pour les hormones et deviennent plus forts, doux et brillants. Lors de l’accouchement, par contre, le bouleversement hormonal provoque l’effet inverse : une femme sur deux souffre d’une chute de cheveux massive durant la période de post-partum. Explications et conseils pour comprendre ce phénomène et y remédier.

Grossesse et post-partum : l’impact sur la santé des cheveux - photo 4

 

La santé des cheveux pendant et après la grossesse, une histoire d’hormones

 

Le cheveu suit en temps normal un cycle de vie en trois phases :

  • La croissance(phase anagène), qui dure entre deux et cinq ans et durant laquelle le cheveu pousse de 10 à 15 cm chaque année.
  • Le repos(phase catagène), qui dure deux à trois semaines et qui consiste en l’arrêt progressif de la croissance du cheveu.
  • La chute(phase télogène), qui s’étend sur environ trois mois et durant laquelle le cheveu tombe lorsqu’un nouveau follicule pileux est prêt à le remplacer.

Mais l’équilibre de ce cycle de vie du cheveu est fragile et peut être perturbé par de nombreux facteurs. Parmi les causes les plus courantes d’une perturbation du cycle de vie du cheveu, on trouve les carences alimentaires, le stress ainsi que… les bouleversements hormonaux !   

Menstruations, grossesse(s) et ménopause : la vie d’une femme est généralement ponctuée de plusieurs de ces grands bouleversements hormonaux. Et la grossesse fait partie des variations hormonales les plus intenses, puisqu’elle consiste d’abord en une montée d’hormones vertigineuse et ensuite en une chute brutale des hormones après l’accouchement. Un grand huit qui a des conséquences sur l’état des cheveux.

 

Des cheveux en pleine santé durant la grossesse

 

Lors d’une grossesse, la femme est sous une influence hormonale positive puisque son taux d’œstrogènes grimpe en flèche. À la clé : une peau magnifiée et des cheveux en pleine santé.

Ce taux élevé d’œstrogènes renforce la santé du cheveu en augmentant la production de kératine et de sébum et en maintenant les cheveux plus longtemps en phase anagène, c’est-à-dire en phase de croissance. Les cheveux tombent moins qu’à l’accoutumée et semblent plus épais. Ils sont aussi visiblement plus brillants et résistants.

Notons tout de même que si la majorité des femmes profitent d’une chevelure magnifiée par cette variation hormonale, ce n’est pas toujours le cas. Certaines remarquent au contraire que leurs cheveux sont plus ternes, gras et cassants. Tout dépend en réalité des taux d’hormones et de leur impact sur chaque femme, ceci pouvant évidemment grandement varier d’une personne à l’autre. 

  

Des cheveux affaiblis après l’accouchement

 

Lors de l’accouchement ou en cas de fausse couche, l’influence hormonale a l’effet inverse. La chute de la production d’œstrogènes et de progestérones engendre une nouvelle perturbation du cycle des cheveux, qui passent rapidement en phase télogène, c’est-à-dire en période de chute.

Alors qu’ils étaient boostés par les hormones durant la grossesse, les cheveux sont ici au contraire fragilisés et tombent nettement plus qu’en temps normal. Ils deviennent également plus cassants, plus secs et fins, car la production de kératine et de sébum est ralentie.

Un tiers des femmes déplore une chute capillaire massive entre deux et quatre mois après l’accouchement. Ce phénomène s’appelle « l’effluvium télogène du post-partum » et est généralement difficile à supporter moralement pour les mamans qui sont déjà dans une période bouleversante, épuisante et riche en émotions.

Pour revenir à la normale — une perte de seulement 50 à 100 cheveux par jour en moyenne —, la patience sera de mise. Il faut compter environ six mois à un an pour récupérer une santé capillaire stable, voire plus si vous allaitez et selon la durée de votre allaitement.

 

Les hormones au cœur du problème, mais pas seulement

 

Si les bouleversements hormonaux provoqués par la grossesse constituent la cause principale des changements capillaires que vous constatez lorsque vous êtes enceinte et après votre accouchement, ils ne sont cependant pas les seuls.

Nous le savons, le facteur qui détermine le plus l’état de santé capillaire est l’alimentation. En cas de carence en vitamines, minéraux et oligo-éléments nécessaires à la fibre capillaire, les conséquences se font rapidement ressentir sur l’état des cheveux.

Et puisque la grossesse implique une surutilisation de nombreux nutriments, il est plus que jamais crucial de tenir à l’œil vos apports nutritifs et de combler vos carences éventuelles.

Les carences alimentaires, un manque d’activité physique, pas assez de sommeil ou trop de stress, la génétique ou l’hygiène de vie en général peuvent affaiblir la santé des cheveux et/ou renforcer les effets liés à un bouleversement hormonal. Il est donc primordial de veiller à ces différents facteurs lorsque vous êtes enceinte pour vous assurer de ne pas aggraver l’impact de ces variations hormonales.

 

Que faire pour retrouver des cheveux sains ?


Tout comme il est conseillé de prendre des compléments alimentaires avant et pendant la grossesse pour soutenir la croissance et le développement du fœtus (fer, vitamine C, vitamine B9, oméga-3, etc.), il est tout aussi important de se supplémenter après l’accouchement pour aider votre corps à récupérer.

Le houblon, la luzerne, les graines de lin et les graines de sauge sont reconnus pour être des équilibreurs hormonaux et préconisés pour pallier la chute d’œstrogènes liée à l’accouchement. Les vitamines du groupe B sont également cruciales, car elles sont surutilisées durant la grossesse, entraînant souvent des carences.

Pour retrouver de bons taux de vitamines et de minéraux, une cure de compléments alimentaires naturelle et spécifiquement formulée pour répondre aux besoins des femmes en situation de post-partum vous sera conseillée.

L’objectif : booster votre santé générale, combler vos besoins nutritifs et apporter à vos cheveux ce dont ils ont besoin pour retrouver une forme optimale.

 

La cure Krynéo pour les femmes en post-partum

 

La formulation des cures Krynéo est la plus concentrée du marché et comble les besoins en nutriments en période de post-partum.

Uniquement composée d’ingrédients naturels, la cure Intense Repair de Krynéo dépasse 100 % des Apports Journaliers Recommandés (AJR) pour combler les carences et répondre aux besoins spécifiques de la femme après une grossesse.

Découvrez notre solution et prenez soin de vous sans attendre en entamant votre cure.

  

Envie d’en discuter ?

Nous répondons à vos questions et nous vous conseillons par téléphone au 00352/26 95 70 56 ou par email à info@kryneo.com.

Pour encore plus de conseils liés à la santé capillaire, rejoignez-nous sur les réseaux sociaux.

Carence en vitamine C et perte de cheveux - photo 5

Carence en vitamine C et perte de cheveux - photo 6

Pour découvrir quelle cure Krynéo est adaptée à votre situation capillaire, faites le test

 

Grossesse et post-partum : l’impact sur la santé des cheveux - photo 7
La vitamine E, l’indispensable des cheveux en pleine santé

Lire la suite
Grossesse et post-partum : l’impact sur la santé des cheveux - photo 8
Perte de cheveux : quand consulter ?

Lire la suite
Grossesse et post-partum : l’impact sur la santé des cheveux - photo 9
Grossesse et post-partum : l’impact sur la santé des cheveux

Lire la suite
Grossesse et post-partum : l’impact sur la santé des cheveux - photo 10
Le germe de blé, un super-aliment pour les cheveux ?

Lire la suite
Grossesse et post-partum : l’impact sur la santé des cheveux - photo 11
Carence en vitamine C et perte de cheveux

Lire la suite
Grossesse et post-partum : l’impact sur la santé des cheveux - photo 12
Stress de la rentrée et perte de cheveux

Lire la suite
Grossesse et post-partum : l’impact sur la santé des cheveux - photo 13
Les œufs sont-ils vraiment bons pour les cheveux ?

Lire la suite
Grossesse et post-partum : l’impact sur la santé des cheveux - photo 14
Routine de soin : tout dépend de votre type de cheveux !

Lire la suite
Grossesse et post-partum : l’impact sur la santé des cheveux - photo 15
L’astaxanthine, un ingrédient anti chute de cheveux méconnu

Lire la suite
Grossesse et post-partum : l’impact sur la santé des cheveux - photo 16
L’avocat, un aliment vraiment bon pour les cheveux ?

Lire la suite
Grossesse et post-partum : l’impact sur la santé des cheveux - photo 17
Les 7 types d’ingrédients à éviter dans les produits capillaires

Lire la suite
Grossesse et post-partum : l’impact sur la santé des cheveux - photo 18
Est-ce que porter une casquette, un chapeau ou un bonnet peut influencer la perte de cheveux ?

Lire la suite
Grossesse et post-partum : l’impact sur la santé des cheveux - photo 19
Nos 7 conseils pour prendre soin de vos cheveux en vacances

Lire la suite
Grossesse et post-partum : l’impact sur la santé des cheveux - photo 20
La perte de cheveux, une histoire d’hormones ?

Lire la suite
Grossesse et post-partum : l’impact sur la santé des cheveux - photo 21
Cheveux gras et perte de cheveux

 

Lire la suite
Grossesse et post-partum : l’impact sur la santé des cheveux - photo 22
La vitamine A, incontournable pour des cheveux en bonne santé ?

Lire la suite
Grossesse et post-partum : l’impact sur la santé des cheveux - photo 23
Le poisson, un aliment clé pour des cheveux en bonne santé

Lire la suite
Grossesse et post-partum : l’impact sur la santé des cheveux - photo 24
Les allergies influencent-elles la santé des cheveux ?

Lire la suite
Grossesse et post-partum : l’impact sur la santé des cheveux - photo 25
Zoom sur l’huile de coco et ses bienfaits pour les cheveux

Lire la suite
Grossesse et post-partum : l’impact sur la santé des cheveux - photo 26
Le safran, un ingrédient clé pour lutter contre la perte de cheveux

Lire la suite
Grossesse et post-partum : l’impact sur la santé des cheveux - photo 27
Les pellicules influencent-elles la chute des cheveux ?

Lire la suite
Grossesse et post-partum : l’impact sur la santé des cheveux - photo 28
Kératine : tout savoir sur le composant le plus important du cheveu

Lire la suite
Grossesse et post-partum : l’impact sur la santé des cheveux - photo 29
Est-ce qu’une alimentation trop sucrée peut provoquer la perte de cheveux ?

Lire la suite
Grossesse et post-partum : l’impact sur la santé des cheveux - photo 30
Est-ce qu’un régime peut provoquer la perte de cheveux ?

Lire la suite
Grossesse et post-partum : l’impact sur la santé des cheveux - photo 31
Quel lien entre vitamine D et perte de cheveux ?

Lire la suite
Grossesse et post-partum : l’impact sur la santé des cheveux - photo 32
Printemps : comment réduire l’impact de la chute de cheveux saisonnière ?

Lire la suite
Grossesse et post-partum : l’impact sur la santé des cheveux - photo 33
Alcool : quel impact sur la santé capillaire

Lire la suite
Grossesse et post-partum : l’impact sur la santé des cheveux - photo 34
Tout savoir sur les compléments alimentaires

Lire la suite
Grossesse et post-partum : l’impact sur la santé des cheveux - photo 35
La chute de cheveux saisonnière : comment l’éviter ?

Lire la suite
Grossesse et post-partum : l’impact sur la santé des cheveux - photo 36
Thyroïde : quand les hormones influent sur la perte de cheveux

Lire la suite
Grossesse et post-partum : l’impact sur la santé des cheveux - photo 37
Livraison gratuite
Grossesse et post-partum : l’impact sur la santé des cheveux - photo 38
Expédié en 48h
Grossesse et post-partum : l’impact sur la santé des cheveux - photo 39
Retour gratuit sous 14 jours
Grossesse et post-partum : l’impact sur la santé des cheveux - photo 40
Paiements sécurisés

Le présent site Internet utilise des cookies. Certains cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site Internet et, s'ils sont désactivés, provoquent une dégradation de l'expérience utilisateur ou désactivent certaines fonctionnalités du site. D'autres cookies sont utilisés à des fins d'analyse ou de marketing. Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Vous pouvez tout à fait les refuser si vous le souhaitez.