Delphine

3 min
La crinière en pétard chaque fois que vous enfilez un pull, c’est votre quotidien, et vous aimeriez régler ce désagrément une bonne fois pour toutes ! Mais comment limiter la charge en électricité dans vos cheveux ?
Nous vous partageons 7 solutions redoutables pour lutter contre l’électricité statique et en finir avec la tête d’Einstein au réveil.

Avoir les cheveux électriques, c’est un vrai calvaire. On a beau tenter de les discipliner, ils continuent à se dresser sur notre tête. Quand l’hiver est proche ou que le temps est sec, difficile d’échapper à ce phénomène ennuyeux… Mais au fait, pourquoi a-t-on les cheveux électriques?

Ce résultat est principalement dû à un phénomène appelé "électricité statique". Il se produit lorsque des charges électriques s’accumulent sur les cheveux, en raison du frottement ou du contact avec d'autres surfaces.
Cela crée un déséquilibre de charges qui se traduit par l'apparence de cheveux électriques et dressés.

 

L’hiver, la saison la plus propice

La combinaison d'un faible taux d’humidité, de changements de température et d'un air intérieur sec pendant l'hiver crée un environnement propice à l'accumulation d'électricité statique sur la chevelure. Ajoutez à cela des vêtements en matières synthétiques tels que les pulls, les bonnets ou les écharpes et vos cheveux vont se dresser un à un sur votre tête. 

 

Les 7 conseils de Krynéo pour en finir avec les cheveux électriques

Hydrater ses cheveux en profondeur, car c’est la clé pour prévenir les cheveux électriques. Un revitalisant ou un masque capillaire chaque semaine pour maintenir l’hydratation est indispensable. Et pour un résultat optimal, on privilégie les ingrédients naturels !

 
Choisir le bon shampoing et opter pour des produits doux, sans agents agressifs, pour nourrir et respecter la kératine de notre fibre capillaire. C’est la protéine la plus importante de nos cheveux, elle a besoin d’être traitée avec douceur.
 
Utiliser un sérum anti-frisottis, car ils sont conçus pour lisser la cuticule des cheveux et réduire l'électricité statique. Choisissez une huile à base d’ingrédients naturels à appliquer en petite quantité sur les cheveux, après les avoir séchés délicatement.
 

Miser sur des brosses en poils naturels plutôt qu'en plastique. Les poils naturels aident à répartir les huiles naturelles du cuir chevelu sur les longueurs. Il en va de même pour le peigne que l’on préfèrera en métal ou en bois. Les peignes en plastique peuvent augmenter la charge électrostatique de nos cheveux.

Remplacer les tissus synthétiques par des fibres naturelles.
Les foulards, bonnets et taies d'oreiller en tissus synthétiques, comme l’acrylique, le polyester ou le polyamide sont de vrais conducteurs d'électricité statique. On choisit des tissus naturels pour réduire les frisottis pendant la nuit. Le must ? Les draps 100% coton ou en satin de coton.
 
Surveiller le taux d'humidité ambiante. On place un humidificateur dans la maison, surtout pendant les mois d'hiver lorsque l'air est sec. La sécheresse ambiante fragilise la fibre capillaire et les cheveux fins et secs sont plus sujets à l’électricité statique.
 

Pour les renforcer et éviter la déshydratation, utilisez notre cure de compléments alimentaires Krynéo. Avec la CURE ESSENTIAL CARE, adieu cheveux électriques et indisciplinés !

Les cures Krynéo ont été conçues par des médecins et nutri-thérapeutes de manière à couvrir tous les besoins essentiels pour une bonne santé capillaire. Tous leurs ingrédients, 100% naturels, ont été sélectionnés avec soin pour leurs bienfaits sur les cheveux.
Un concentré de vitamines, de minéraux, d’oligo-éléments et d’acides aminés qui nourrit vos cheveux de l’intérieur et en profondeur.

 

Vous avez aimé nos conseils?

Poursuivez votre voyage vers des cheveux plus sains et plus forts avec nos cures spécialement conçues pour vous.

Je découvre ma cure

We beantwoorden uw vragen en we adviseren u door Telefoon op +352 957 056 of door E -mail naar info@kryneo.com.

Voor nog meer advies met betrekking tot haargezondheid, Wordt lid van ons op :

Delphine

Responsable communication