Delphine

3 min
Une santé capillaire optimale dépend de tant de facteurs qu’il n’est pas toujours simple d’identifier la cause directe d’une chute de cheveux.

Dans la majorité des cas, elle est tout simplement due à une carence alimentaire, car l’organisme a besoin de tout un éventail de nutriments, vitamines et minéraux pour bien fonctionner... et qu’atteindre ces apports journaliers recommandés n’est pas évident !

Dans le cas de la santé capillaire, les nutriments essentiels sont le zinc, la vitamine C, les vitamines du groupe B, la kératine, le sélénium et... la vitamine D !

On parle peu de cette dernière et pourtant, les études montrent qu’il existe bien un lien entre la carence en vitamine D et la chute de cheveux.

 

Vitamine D : quelle influence sur la santé du cheveu ?

Les follicules pileux présentent des récepteurs à vitamine D (« VDR », Vitamin D Receptor) qui jouent un rôle sur le renouvellement et la pousse des cheveux. Sans (ou avec trop peu) de vitamine D, la fibre capillaire s’affaiblit, jusqu’à ne plus pousser. Cette carence provoque aussi une augmentation de la quantité de sébum, or l’excès de sébum a un effet néfaste sur le cuir chevelu, et donc aussi sur le cheveu.

Une étude réalisée sur des souris a démontré qu’une supplémentation en vitamine D faisait rapidement pousser leurs poils.

 

Un allié santé indispensable

La vitamine D ne touche pas seulement la santé capillaire, elle est importante pour une bonne santé dans sa globalité. Elle pourrait par exemple aussi aider dans le traitement de certaines maladies (psoriasis, cancer du côlon et du sein, sclérose en plaques, diabète de type 1...).

Une présence optimale en vitamine D assumerait donc à la fois un rôle préventif (booster la santé pour éviter la maladie) et curatif (soigner la maladie).

Même si les futures recherches continueront de nous éclairer sur toute la force de cette vitamine, il n’y a déjà aucun doute sur son importance.

 

Comment faire le plein de vitamine D ?

La source principale de vitamine D est le soleil, mais s’y exposer n’est généralement pas suffisant, surtout en milieu urbain. En France, seulement 10% de la population atteindrait un taux satisfaisant !

Inutile de vous imposer une cuillère d’huile de foie de morue tous les matins (sauf si vous aimez cela !), optez plutôt pour ces 3 solutions :

 

  • Profitez de la belle saison pour faire le plein de vitamine D en vous exposant au soleil (sans mettre votre peau en danger) : 20 minutes 3 fois par semaine, avec le visage, le cou, les épaules et les bras découverts.

Attention : pour les personnes âgées, les fumeurs, les peaux foncées et les personnes en forte surcharge pondérale, l’exposition au soleil doit être 3 à 5 fois supérieure pour permettre une synthèse de vitamine D équivalente. 

  • Consommez du poisson (saumon, sardines, thon, hareng...), du jaune d’œuf, du lait et des champignons.
  • Faites une cure de vitamine D en automne et en hiver

 

Si cette vitamine ne constitue pas un remède miracle contre une chute de cheveux sévère, elle est par contre efficace en tant que solution préventive pour soutenir la régénération capillaire. N’oubliez donc pas de faire le plein de vitamine D pour rayonner de santé toute l’année !

Nous répondons à vos questions et nous vous conseillons par téléphone au +352 957 056 ou par email à info@kryneo.com.

Pour encore plus de conseils liés à la santé capillaire, rejoignez-nous sur :

Delphine

Responsable communication