Delphine

2 min
On ne s’en rend pas toujours compte, mais le lien entre la surconsommation de sucre et la perte de cheveux est saisissant. Les personnes qui ont supprimé le sucre de leur alimentation témoignent d’ailleurs toutes d’un changement drastique au niveau de leurs cheveux : plus forts, doux et brillants, ils poussent aussi bien plus vite qu’avant.

Comment expliquer cet impact du sucre sur notre santé capillaire ?

 

1. Un corps acidifié

Pizzas congelées, sauces, plats préparés, sucre blanc raffiné, jus, sodas et autres boissons gazeuses... Tous ces produits transformés sont bourrés de sucre, mais ils ont aussi un autre point commun : ils sont acides !

Consommer ce type d’aliments favorise donc l’hyperacidité du corps. Et puisque les cheveux ont besoin d’un pH neutre pour bien pousser, cette acidification va fortement perturber le processus de croissance du cheveu.

 

2. Plus de risque de développer un diabète de type 2

Le diabète de type 2, c’est une pathologie aussi répandue que difficile à vivre et qui concernerait jusqu’à 90% des personnes diabétiques en France. Principalement liée à un mode de vie peu équilibré et à de mauvaises habitudes alimentaires (trop de gras, trop de sel et trop de sucre), on observe parmi ses conséquences une chute de cheveux importante, tant chez les hommes que chez les femmes qui en souffrent.

 

 

3. Moins de vitamine E

Un autre impact néfaste du sucre est qu’il peut interférer avec l'absorption des protéines dans l’alimentation et réduire le taux de vitamine E, or les deux sont indispensables à la croissance des cheveux. Petit à petit, ils deviennent cassants, secs et poussent moins bien car ils ne sont pas nourris de l’intérieur avec toutes les protéines et vitamines dont ils ont besoin.

 

Vous mangez trop sucré ? Nos conseils :

 

  • Privilégiez les aliments frais et les légumes.

  • Évitez les plats préparés et la restauration rapide.

  • Faites du sport pour maintenir votre équilibre acido-basique.

  • Maîtrisez votre consommation d’alcool et évitez le tabac, qui acidifient également le corps.

  • Passez à un régime alcalin (non-acide) pour neutraliser d’hyperacidité corporelle (acidose).

 

À noter : les aliments alcalins ou acidifiants ne sont pas toujours ceux que l’on imagine ! Notons par exemple que le citron, malgré son goût « acide », fait partie des meilleurs aliments alcalins, tandis que le lait est acidifiant... Ne vous laissez donc pas avoir par le goût des aliments, au risque de faire des choix alimentaires contre-productifs !


Parmi les aliments alcalins, vous pouvez opter les yeux fermés pour les bananes, les avocats, les dattes, les citrons, les pommes de terre, les châtaignes, les melons, les tomates mûres... et presque tous les légumes, avec une mention spéciale pour les asperges, les betteraves et les brocolis !

 

Nous répondons à vos questions et nous vous conseillons par téléphone au +352 957 056 ou par email à info@kryneo.com.

Pour encore plus de conseils liés à la santé capillaire, rejoignez-nous sur :

Delphine

Responsable communication