Delphine

3 min
Avec le printemps arrivent les beaux jours, mais pas seulement. C’est aussi une période compliquée pour les personnes souffrant d’allergies et qui sont confrontées chaque année à la « rhinite allergique saisonnière », plus connue sous le nom de « rhume des foins ». Et parmi les conséquences de cette allergie au pollen, il y en a une dont on parle peu : la fragilisation des cheveux.

Le nez qui coule, les éternuements, les yeux qui piquent, les paupières gonflées et les démangeaisons... Ces symptômes sont les plus connus, mais ils ne sont pas les seuls. Les allergies peuvent aussi provoquer des réactions cutanées, et notamment sur le cuir chevelu. Zoom sur ce phénomène qui peut affecter la santé des cheveux.

 

Quel est le lien entre les allergies et la santé des cheveux ?

Les allergies peuvent induire divers symptômes. Parmi les plus courants, on retrouve les affections et irritations cutanées. Et quand la peau est irritée ou enflammée, le cuir chevelu est souvent touché.

Or, si une allergie provoque une inflammations du cuir chevelu, ses conséquences ne s’arrêtent généralement pas là. Si l’affection cutanée n’est pas bien traitée, la croissance et le développement des cheveux peuvent être compromis.

En effet, les « nouveaux cheveux » vont pousser dans des follicules affectés et enflammés. Les fibres capillaires se développeront alors en étant déjà affaiblies, fragiles et cassantes.

Dans les cas les plus sévères, cela peut même entraîner ou renforcer une perte de cheveux. Il est donc important de ne pas laisser une allergie s’installer et d’en traiter les symptômes rapidement.

 

D’autres facteurs peuvent provoquer une irritation du cuir chevelu

Les allergies saisonnières telles que le rhume des foins ne sont pas les seules causes d’une inflammation du cuir chevelu. Parmi les autres facteurs capables de déclencher de telles irritations (picotements, rougeurs, démangeaisons, et parfois même des boutons), notons aussi certains shampoings ou autres produits formulés à partir de substances chimiques synthétiques.

Certains soins capillaires, même si leurs formules sont correctes, peuvent aussi tout bonnement ne pas être adaptés à la personne qui les utilise et provoquer des réactions allergiques. Attention également aux produits de coloration qui peuvent être irritants.

Une période de sécheresse cutanée, une grande anxiété, un stress intense et même une infection virale peuvent aussi être à l’origine d’une irritation du cuir chevelu.

L’inflammation du cuir chevelu est souvent liée à d’autres pathologies cutanées telles que l’eczéma, la dermite séborrhéique ou encore le psoriasis.

 

Que faire en cas d’irritation du cuir chevelu ?

En cas de symptômes, consultez votre médecin, un.e allergologue ou un.e dermatologue afin de poser le bon diagnostic et de définir la cause de cette réaction cutanée. En traitant rapidement le problème, vous diminuez largement les risques que cela affecte la santé et l’aspect de vos cheveux.

Quelle que soit la cause de cette inflammation, ces professionnels de la santé seront à même de vous recommander le traitement adéquat.



Veillez aussi bien sûr à maintenir une alimentation variée et équilibrée.

C’est dans l’alimentation que le corps puise non seulement son énergie, mais aussi les minéraux, les oligo-éléments et toutes les vitamines dont il a besoin pour bien fonctionner. Une carence en zinc, entre autres, peut avoir de grandes répercussions sur la santé du cuir chevelu et sur le cheveu lui-même, entrainant ou renforçant par exemple une chute de cheveux.

En cas de carence, une cure de compléments alimentaires ciblée et adaptée pourra faire toute la différence et rebooster votre santé capillaire.

Nous répondons à vos questions et nous vous conseillons par téléphone au +352 957 056 ou par email à info@kryneo.com.

Pour encore plus de conseils liés à la santé capillaire, rejoignez-nous sur :

Delphine

Responsable communication