Delphine

4 min
La ménopause est l’une des grandes étapes physiologiques de la vie d’une femme et correspond à l’arrêt des menstruations. Elle intervient à la cinquantaine, à 51,4 ans en moyenne pour être exact.
Après les règles, la grossesse et le postpartum, la ménopause constitue donc un autre bouleversement hormonal que subissent les femmes. Et si on utilise le terme « subir », ce n’est pas pour rien, puisqu’il s’agit d’un changement d’état généralement difficile à supporter, tant sur le plan moral que physique. Il s’accompagne en effet la plupart du temps de tout un tas de symptômes: maux de tête, troubles du sommeil, anxiété, sautes d’humeur, diminution de la libido ou encore bouffées de chaleur. À cette liste s’ajoute une autre conséquence de la ménopause dont on parle plus rarement: la perte de cheveux.

Pourquoi la ménopause provoque-t-elle une perte de cheveux ?

La ménopause est caractérisée par une chute du niveau d’œstrogènes (les hormones femelles), jusqu’à -80%. Le problème, c’est que le niveau d’androgènes (les hormones mâles) diminue beaucoup moins drastiquement - à peine 10 à 30% de moins -, ce qui crée un déséquilibre hormonal. Or, ce sont les androgènes, et plus particulièrement la testostérone et son sous-produit la « DHT » (dihydrotestostérone), qui causent la majeure partie des pertes de cheveux, dites alors « alopécies androgéniques».
 
Pour schématiser, retenons que les œstrogènes sont favorables aux cheveux (ils favorisent la croissance du cheveu et la pousse naturelle, renforcent la fibre capillaire et rendent le cheveu résistant et souple), alors que les androgènes sont défavorables aux cheveux (ils les affaiblissent, rendent le cheveu moins dense, cassant et sec et entravent la pousse). C’est d’ailleurs parce que les hommes ont plus d’hormones mâles qu’ils sont plus susceptibles de perdre leurs cheveux et d’avoir une calvitie partielle ou totale.
 
Avec un déficit d’œstrogènes, les androgènes prennent donc le dessus lors de la ménopause et affaiblissent la chevelure. Résultat: une perte de cheveux qui peut être conséquente, puisqu’elle concerne jusqu’à 2/3 de la chevelure. Ce phénomène intervient d’ailleurs parfois déjà lors de la préménopause, soit 4 à 5 ans avant la ménopause. Si vous constatez une chute de cheveux anormale ou un changement de texture du cheveu (plus fin, rêche et cassant) dès 45 ans, il est probable que cela soit lié.

 

Que faire pour garder de beaux cheveux malgré la ménopause ?

Il n’est malheureusement pas possible de se prémunir complètement des effets néfastes d’un tel bouleversement hormonal, mais quelques actions peuvent par contre limiter les dégâts. Voici nos conseils pour favoriser la bonne santé de votre chevelure:

 
  1. Prenez plus que jamais soin de vos cheveux ! Utilisez des produits capillaires aussi naturels que possible et évitez les ingrédients nocifs, adoptez les bons gestes pour laver, sécher et coiffer vos cheveux tout en douceur et faites une « détox capillaire» de temps en temps.
 
  1. Renforcez votre santé générale! En améliorant votre santé et en favorisant le bon fonctionnement de votre organisme, vous mettez toutes les chances de votre côté pour que votre corps soit plus apte à résister face à un bouleversement tel que la ménopause. Avoir une activité physique régulière, bien dormir, se relaxer pour combattre les effets du stress ou encore prendre du temps pour soi est évidemment important. Manger sainement et apporter à votre corps tous les nutriments dont il a besoin l’est plus encore, car c’est le fuel de votre organisme. Retrouvez sur notre blog nos conseils pour faire le plein de tous les nutriments essentiels à votre corps et cruciaux pour votre santé capillaire.
 

Faites une cure de compléments alimentaires ciblée. Lorsque le corps subit un tel changement, il puise dans ses ressources et épuise ses réserves. Sans compter qu’avec l’âge, les carences sont déjà bien plus courantes. Pour booster votre organisme et l’aider à limiter les effets de la ménopause, optez pour une cure adaptée à vos besoins. La cure Krynéo « Intense Repair » pour femme est idéale lors de la préménopause et de la ménopause. Naturelle, elle contient 23 ingrédients de pointe: des vitamines, minéraux, oligo-éléments et acides aminés pour renforcer votre santé ET des plantes reconnues pour leurs bienfaits sur l’équilibre hormonal (le saw palmetto, le houblon, la luzerne, les graines de lin et les graines de sauge).

 

Cure KRYNÉO INTENSE REPAIR

La solution capillaire pour les femmes en préménopause ou ménopausées

Son action:
Elle renforce vos cheveux, freine leur chute et booste leur repousse.
Le résultat au bout de 3 à 6 mois de cure:

Pas ou plus de perte de cheveux, une chevelure plus dense et brillante, des cheveux plus résistants et épais.

 

 

Vous avez aimé nos conseils?

Poursuivez votre voyage vers des cheveux plus sains et plus forts avec nos cures spécialement conçues pour vous.

Je découvre ma cure

Nous répondons à vos questions et nous vous conseillons par téléphone au +352 957 056 ou par email à info@kryneo.com.

Pour encore plus de conseils liés à la santé capillaire, rejoignez-nous sur :

Delphine

Responsable communication