Delphine

1 min
Si la calvitie est un phénomène naturel fortement déterminé par la génétique ou les changements hormonaux, d’autres facteurs peuvent aggraver la perte de cheveux.
C’est le cas de certaines habitudes de vie : une mauvaise alimentation, la prise de médicaments, une grossesse, un traumatisme, mais aussi le port d’un couvre-chef.
Bonnets, chapeaux, bérets, ou encore casquettes appliquent une pression et un frottement constant sur les cheveux si on les porte quotidiennement.

Le fait de trop porter un chapeau ne permet pas au cheveu de respirer convenablement. Cela les abîme et les rend à fortiori cassants. L’étouffement du cheveu peut avoir une influence sur la flore du cuir chevelu. À long terme, le port d’un couvre-chef, quel qu’il soit, peut fragiliser le cheveu et provoquer sa chute.

 

Faut-il donc éviter de porter tout type de chapeau ou casquette pour laisser le crâne « respirer » le plus possible ?

Oui et non. Porter un chapeau tous les jours ne va pas causer la calvitie chez une personne qui ne possède pas ce gène. Le problème vient souvent du fait de porter un casque ou un chapeau très serré de manière régulière. Si vous souffrez déjà de calvitie, il est probable qu’une petite quantité de cheveux parte lorsque vous retirez votre bonnet. La solution la plus simple est donc de s’assurer que votre couvre-chef n’est pas trop serré, et vous ne courrez ainsi aucun danger.

Nous répondons à vos questions et nous vous conseillons par téléphone au +352 957 056 ou par email à info@kryneo.com.

Pour encore plus de conseils liés à la santé capillaire, rejoignez-nous sur :

Delphine

Responsable communication